Ordonnance d'un patient hypertendu et dépressif souffrant d'incontinence urinaire

10 minutes

Nawfal S, 77 ans, 63 Kg, souffre d'incontinence urinaire depuis plus d'un an. Son urologue lui avait prescrit en première intention Urosta®, contre lequel il a développé une allergie. Consécutivement à un prostatisme invalidant, Mr S, a subi une résection de la prostate il y a six mois.

Malgré douze séances post-opératoires de rééducation périnéale, le résultat reste médiocre; le patient signale encore un besoin impérieux nocturne d'uriner, une difficulté à retenir avec une impression de miction incomplète, une dysurie et un besoin de pousser.

L'échographie vésicale, normale, ne montre pas de résidu post-mictionnel. L'ECBU ne retrouve aucune infection. L'examen clinique et le bilan urodynamique permettent à l'urologue de poser le diagnostic clinique d'incontinence urinaire par impériosité, accompagnée d'une pollakiurie diurne et nocturne.

Il est également suivi par un généraliste. Il est traité par Kerlone® pour son hypertension artérielle (HTA) depuis deux ans et par Serdep® pour un syndrome dépressif depuis deux mois.

Ordonnances et objectifs thérapeutiques

Veuillez vous identifier pour lire la suite.....