• Comment reconnaître une otite ?

    L'otite est une inflammation ou une infection de la muqueuse des cavités de l'oreille d'origine bactérienne : Haemophilus influenzae, Streptococcus pneumoniae, ou parfois virale : rhinovirus, adénovirus.....

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

     

  • Comment savoir si mon père souffre de la maladie d'Alzheimer ?

    Un nom qui échappe, une date que l'on oublie....Avec les années, de telles défaillances se multiplient, et il est habituel de les mettre sur le compte de l'âge. Souvent banals, ces troubles passent généralement inaperçus auprès de l'entourage et du malade lui-même. Il faut pourtant s'en inquiéter, car parmi les premiers symptomes de la maladie d'Alzheimer, les « trous » de mémoire sonnt les plus fréquents.

    ⇒ Qu'est ce que la maladie d'Alzheimer ?

    C'est le cancer des années à venir, les chiffres sont affolants. Avec plus de 35,6 millions de personnes actuellement, la maladie d'Alzheimer touche 5 % de plus de 65 ans et près de 20 % des personnes de plus de 80 ans. Chaque année, près de 7,7 millions de nouveaux cas, Selon les prévisions de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le nombre de malades devrait presque doubler tous les 20 ans.

    D'évolution progressive (entre 3 et 20 ans), cette maladie se caractérise par une altération intellectuelle irréversible aboutissant à un état de dépendance totale. Au cœur du problème : la dégénérescence des neurones cholinergiques impliqués dans le procesus de mémorisation, avec à la clé des troubles de la personnalité et à terme une perte d'autonomie.

    ⇒ Quels sont les symptômes ?

    Veuillez vous identifier pour lire la suite.....

     

  • Comment soigner un érythème fessier ?

    L'érhythème fessier ou dermite du siège correspond à une irritation de la peau très fragile du bébé.

    Tout commence par une simple irritation, parfois limitée à un pli, à un élastique de change complet ou autour de l'anus.....Si l'enfant n'est pas rapidement soigné, les lésions s'étendent et peuvent se fissurer, devenir suitantes.

    ⇒ Les différents aspects

      Salon la localisation de l'irritation, il existe plusieurs types de dermite :

    • la dermite des convexités en W : elle atteint les parties les plus charnues (fesses, bas-ventre, haut de cuisses, régions génitales). Les aspects varient selon le facteur irritant : large rougeur déjà étendue pouvant apparaître d'un change à l'autre ou petits boutons disséminés;
    • la dermite des plis en Y (ou intertrigo) : les lésions se situent au niveau des plis de l'aine, des fesses et autour des organes génitaux (dessinant un Y). L'inflammation des plis correspond le plus souvent à une atteinte infectieuse d'origine mycosique (candida albicans) ou plus rarement bactérienne (staphylocoque ou streptocoque). Une macération importante entraîne parfois la formation de dépôts blanchâtres; 
    • la dérmite périanale est souvent due à un germe ou à un champignon povenant du tube digestif, notamment à la suite de traitements antibiotiques déséquilibrant la flore intestinale.

    ⇒ Les causes

    Veuillez vous identifier pour lire la suite.....

     

  • Comment traiter le rhume des foins ?

    La pollinose ou rhinite pollinique ou "rhume des foins" correspond à une inflammation de la muqueuse nasale de type allergique et saisonnière. Elle est induite par des allergènes polliniques présent dans l'air. Sa survenue printanière et estivale provient des pollens d'arbres (chêne, bouleau, noisetier, cyprès....) et de graminées. Cette rhinite allergique est donc intermittente. Mais, avec le radoucissement de climat et la possibilité d'allergie croisée à plusieurs pollens, il ne reste que les mois d'hiver pour être à l'abri de toute manifestation allergique. Des moisissures atmosphériques peuvent également être impliquées au cours des manifestations à composante allergique saisonnière.

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

  •  

     

     

     

  • Depuis quelques semaines, j'ai fréquemment des vertiges. Est-ce grave ?

    Les vertiges se traduisent par « une impression erronée de déplacement (rotation) de l'environnement par rapport à son corps ou de son corps par rapport à l'environnement ».

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

     

  • Enceinte, comment soigner les hémorroïdes ?

    ⇒ Qu'est ce que les hémorroïdes ?

    Les hémorroïdes sont des vesseaux situés à l'intérieur même de l'anus (hémorroïdes internes) ou sous sa peau (hémorroïdes externes).

    Elles forment chez tous lmes individus de petits « coussinets » utiles pour pouvoir retenir les selles. Mais lorsque ces formations se dilatent, l'inconfort et les douleurs apparaissent et conduisent à la crise d'hémorroïdes, touchant quantre femmes enceintes sur dix.

    ⇒ Quels sont les symptômes ?

    Veuillez vous identifier pour lire la suite.....

     

  • j'ai de la couperose sur le visage, que dois-je faire ?

    Très fréquente, cette affection de la peau du visage qui touche les petits vaisseaux sanguins concerne essentiellement les femmes et témoigne d'une fragilité vasculaire. Elle débuté en général par des rougeurs qui apparaissent sur le visage après un bon repas, un changement brutal de température, une émotion : C'est l'érythrose. Tout d'abord fugace, cette coloration devient permanente. La peau fragilisée au fil du temps, évolue vers une peau couperosée, marbrée de petits vaisseaux dilatés au niveau des pommettes et des ailes du nez. Non traitée, elle peut évoluer vers la rosacée.

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

     

  • J'ai des plaques rouges sur le cuir chevelu....que faire ?

    Le cuir chevelu héberge six espèces de levures du type Malassezia. Deux d'entres elles, Mlassezia furfur et Malassezia globosa prolifèrent au niveau des zones séborrhéiques du cuir chevelu et peuvent coloniser le visage (ailes du nez, sourcils, sillons glabellaires) et la partie médiane du tronc (thorax, zone intermammaire).

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

     

  • J'ai dû cholestérol, que dois-je faire en dehors du traitement ?

    L'hypercholestérolémie n'est pas une maladie, mais ses conséquences très préoccupantes se traduisent par la formation de plaques d'athérome. Toutes les artères peuvent être consernées, mais l'atteinte prédomine au niveau des coronaires.

    L'élévation du cholestérol total et surtout du LDL-cholestérol (le mauvais), ainsi que la baisse du HDL-cholestérol (le bon) ont une résponsabilité démontrée dans la survenue de la maladie coronaire.

    ⇒ Les facteurs de risque

    De nombreux facteurs sont corrélés ç un taux élevé de cholestérol : 

    • l'âge et le sexe : le risque augmente chez l'homme à partir de 45 ans et chez la femme dès 55 ans.
    • les antécédents familiaux de maladies coronaires précoces;
    • les antécédents personnels de la maladie coronaire (infractus du myocarde, angine de poitrine);
    • le tabagisme;
    • l'hypertension artérielle;
    • les troubles de la régulation glycémique;
    • un excès de poids et/ou une alimentation trop riche en graisses.

    Dans les cas d'hyperlipidémies secondaires, les étiologies sont bien définies, avec l'identification de cinq principales causes : le diabète, l'alcool, l'hypothyroïdie, l'insuffisance rénale, sans oublier certains médicaments tels que les contraceptifs oraux, les bêtabloquants, les corticoïdes et les diurétiques thiazidiques. Dans ce cas le traitement de l'étiologie permet de normaliser les chiffres biologiques.

    ⇒ Vos questions

    • Fumez-vous ?
    • Souffrez-vous de diabète, d'hypothyroïdie ou d'HTA ?
    • Quels médicaments prenez-vous régulièrement ?
    • Avez-vous des antécédents d'infractus ?

    ⇒ Votre conseil

    Veuillez vous identifier pour lire la suite.....

     

  • J'ai la bouche sèche en permanence. Est-ce grave ?

    Quand les glandes salivaires ne jouent plus leur rôle d'humidificateur de la bouche, nous ressentons une désagréable sensation de bouche sèche. A l'origine de ces désagréments : la peur, le stress, le tabagisme, un dîner trop copieux ou trop arrosé. Sont également incriminés la prise de médicaments (atropine) ou une maladie (syndrome de Gourgerot-Sjogren).

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

     

  • J'ai mal au dos.... Que pouvez-vous me conseiller ?

    Mal de dos, mal du siècle....Les chiffres l'attestent : de 60 à 90 % de la population souffre ou a souffert d'au moins un épisode douloureux. Au banc des accusés : des fatceurs mécaniques, inflammatoires.

    A signaler également la fatigue, le stress, l'humidité. Ces trois facteurs, en provoquant une diminution de l'élasticité et l'apparition de contractures musculaires, entraînent douleurs et raideurs.

    Face à ce type de symptomatologie, il est important dans un premier temps de soulager la douleur, de prévenir le patient des gestes et sports à éviter. Au moindre signe alarmant (fièvre, douleur récidivante), l'avis d'un spécialiste s'impose.

    ⇒ Comment identifier les cas d'urgence ?

    Veuillez vous identifier pour lire la suite.....

     

  • Je dois faire une prise de sang. Quelles précautions prendre pour ne pas fausser le résultat ?

    Même si cela représente souvent une contrainte, il est préférable que le sang soit prélevé à jeun pour que les dosages obtenus soient le plus facilement et le plus exactement interprétés. Les repas ont en effet une incidence directe sur les dosages. S'ils n'entraînent qu'une faible variation des taux de potassium et de sodium, ils font augmenter ceux de glucose, d'acide urique et de triglycérides, et diminuer celui de l'urée.

    Veuillez vous identifier pour lire la suite.....

     

     

  • Je n'ai plus de voix ce matin....Que puis-je prendre ?

    De l'enrouement à l'aphonie, les signes de laryngite aiguë représentent une demande de conseil fréquente à l'officine.

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

     

  • Je ne sais pas comment utiliser cet aérosol ?

    Les prescriptions d'aérosol sont de plus en plus fréquentes. Si le médicament à nébulier est toujours spécifié sur l'ordonnance, les caractéristiques de l'appreil, le masque ou embout à utiliser ne sont pas toujours indiqués. Voici un petit tour d'horizon des points indispensables à connaître dans le cas d'une aérosolthérapie.

    ⇒ Quels sont les principes de l'aérosolthérapie ?

    Il s'agit d'une suspension, dans un gaz, de particules solides ou liquides destinés à être inhalées par le patient.

    Deux systèmes différents sont utilisés pour produire un aérosol :

    • aérosol pneumatique : le nébulisat est à dû à un jet de gaz préssurisé;
    • aérosol ultrasonique : le nébulisat est dû à des ultrasons.

    Plus que le mode de production de l'aérosol, c'est la taille des particules qu'il fournit et la quantité de nébulisat délivrée qui est importante.

    Ainsi, traiter une pathologie ORL (pharyngite, laryngite,....) nécessite de grosses particules alors qu'une pathologie respiratoire basse (asthme, mucoviscidose....) demande une granulométrie fine pour atteindre les bronches et bronchioles.

    Veuillez vous identifier pour lire la suite.....

     

  • Je suis enceinte, quels médicaments puis-je prendre en automédication ?

    A l'exception des grosses molécules comme l'héparine et l'insuline, tout principe actif destiné à la maman traverse le placenta et atteint le futur bébé. Ainsi, l'équipe officinale doit redoubler de vigilance pour tout conseil concernant les femmes enceintes.

    Veuillez vous identifier pour lire la suite....

     

  • Page 1 of 2